Causses & Cévennes - sud Massif Central

Causses Cévennes

Vacances sur le territoire des Gorges, Causses & Cévennes

Les Cévennes, Causses Gorges du Tarn dans la préhistoire

Il y a 35 000 ans environ, l'homme "moderne" arrivait,On l'appelle l'homme de Cro-Magnon. Il  habitait les Causses et Cévennes, parcourait les crêtes, forêts et rivières.

Il s'installait définitivement sur cette terre riche en splendeurs de la nature et dessinait peintures et gravures.  
Il marquait le paysage par la construction de monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, tumulus etc. et aménageaient des grottes naturelles.

La Pierre Plantée - St Germain de Calberte

LES PREMIERS PRIMATES

Les premiers primates apparurent il y a 70 millions d'années, leur évolution vers les singes s'étale sur 40 à 10 millions d'années. Les premières traces trouvées furent en Europe et en Afrique. Il y a plus d'un siècle on a trouvé 'Adapis'  sur la colline Montmartre à Paris qui aurait vecu il y a 10 million d'années.

L' AUSTRALOPITHEQUE

Dans des cendres volcanique durcies par la pluie et le vent en Tanzanie on a trouvé des empreintes de pas faites il y a 3,7 millions d'années par un Australopithèque, qui mesurait entre 1,10 et 1,3 m. Son crâne avait une capacité de 400 cm³ environ. D'autres races d' Australopithèques ont existées entre -2 et -1 millions d'années, leur taille était de 1,5 m et la crâne 550 cm³.

Entre les grands singes et l'homme à la fin du tertiaire entre -3 et -3,5 millions d'années vivait Lucy, "femme" de 20 ans qui pouvait grimper aux arbres mais était aussi adaptée à la bipédie.(Australopithecus afarensis/Hadar) Peu après la  pensée et le langage se développent.

 


il y a 1,8 millions d'années

Au début du quaternaire on trouve les traces des premiers hommes qui arrivent en Europe: "Homo habilis" (ou l'homme habile);  on a trouvé les crânes de 650 à 750 cm³ et les plus anciens outils humains (Olduvai et Tanzanie) ; ils ont vécu il y a 400 000 ans.

Les plus anciens outils humains connus en France ont été trouvé en Auvergne et datent de 1,5 millions d'années.
Dans le Massif central à Chilhac ont été trouvés des galets avec tranchant de cet époque.

Du type Homo erectus avec une capacité crânienne de 1000 cm³ on trouve en 1931 l'homme de Tautavel à coté de Perpignan, il aurait vécu il y a 450 000 ans.
Il faits des premiers campements de plein air et domestique le feu.
A Nice sur le bord de la mer ces hommes construisent des cabanes (il y a 400 000 ans).

PALEOTHIQUE                          200.000 - 25.000 avant J.C

Paléolithique inférieur et moyen:
Plus proche de nous à l'échelle géologique, apparut l'homme de Neandertal (homo sapiens neandertalis).
Le premier a été découvert en 1951 au nord de l'Irak, daté de 48 000 ans, il est mort à l'âge de 40 ans ce qui est déjà beaucoup pour l'époque.

Depuis on a trouvé 160 hommes dans 68 sites d'Europe et du proche Orient. Cet type de homo sapiens, l'homme chasseur aborde la région, son outillage de pierre taillée est encore sommaire (paléothique: pierre ancienne ou pierre taillée).
Ces hommes avaient une organisation sociale et vivaient en clans ou tribus, dans certains pays ils enterraient leur morts après  un cannibalisme rituel.

D'autres Néandertaliens ont été trouvés en Corrèze et en 1909 en Dordogne ou un couple et 4 enfants ont été découverts dans des sépultures et des abris datant de 80 000 ans, ils avaient une cavité crânienne de 1540 cm³  (supérieure à celui de l'homme actuel).
On a trouvé dans les gorges de Chassezac un abris de pécheurs daté de
50 000 ans et d'autres Néandertaliens  sur le Larzac à Nant, au bord du Tarn à Portalas et à la Caze, à Ganges, à St. Hippolyte, au Malzieu, dans la grotte de l'Hortus, etc.

PALEOTHIQUE SUPERIEUR              entre -25.000 et -10 000 ans

L'homme de Cro Magnon, chasseur de rennes se replie vers des zones plus clémentes: Dordogne, Quercy, Vallée du Rhône; il invente l'art et les outils d'os et de silex se spécialisent.

MESOLITHIQUE    au milieu, période de transition, -10.000 - 6.000

C'est la fin des temps glaciaires; le serf, le sanglier, le lièvre peuplent les forêts de feuillus.
Les derniers chasseurs-cueilleurs sont en marche vers un nouveau mode de vie en évoluant vers l'homo sapiens sapiens.
Grâce au rechauffements et le grand nombre des abris naturels l'homme s'installent plus systématiquement sur les grands Causses, qui ont été déja habité temporairement à partir du Paléolithique 

NEOLITHIQUE

Nouvel âge de pierre ou pierre polie: entre -6.000 et - 3000 ans
La domestication des animaux et la culture des céréales changent la vie quotidienne des hommes.
Ils se fixent sur 'leur' territoire pour surveiller 'leurs' biens.
Les innovations techniques se multiplient: poterie, filage, tissage, polissage etc.³

La tombe devient collective et monumentale: le dolmen. Pour les intéressés, les Causses et leurs alentours hébergent une richesse absolue de ces monuments mégalithiques : dolmens, menhirs, tumulus et autres travaux moins facile a repérer dans le paysage.

L'occupation préhistorique du territoire c'est donc d'abord en Cévennes, puis en pays granitiques et après sur les Causses ou les traces sont le plus nombreuses.
Pour vous rendre la visite des vestiges préhistoriques plus agréable, le Parc National des Cévennes propose un  Circuit des Grands Causses: causse Méjean, causse de Sauveterre et le circuit de la Cham des Bondons: des parcours des menhirs et dolmens, tumuli et autres.

AGE DU BRONZE

Autour du 18ème siècle av.J.C. la découverte du bronze ouvre un nouvel univers de possibilités: outils, vaisselle, objets vestimentaire, objets de parure, armes etc.

La tombe individuelle apparaît  :le tumulus; un dolmen (du breton:dol=pierre, men=pierre) couvert d'une petite monticule protecteur de terre et pierres.
La cella, la chambre sépulcrale d'un dolmen et l'accès droit ou coudé (surtout à la mode sur les causses) connaissent énormément des variations, pourtant  tous   sont couvert d'une grande mégalithe en forme de table.
Aussi des tombeaux antérieurs sont réutilisés. La création de quelques gros villages, souvent au pied de falaise. La vaisselle en poterie sert d'exemple pour celle en tôle de bronze. La pratique de l'incinération se généralise.

AGE DU FER                         700 avant J.C. à la conquête romaine

Un nouvel essor démographique pousse les Celtes des Tumulus à prendre possession de la totalité des Grands Causses.

L'homme laisse les cavernes pour construire son habitat en plein-air, manifestement sédentaire.
Sur les rebords des plateaux se hérissent de fortifications rustiques: des éperons barrés par des remparts de pierres sèches.

Des ouvrages défensifs plus élaborés sont édifiés à partir du VIème siècle av.J.C.sur des hauteurs bien individualisées: La Rode, Hures-La Parade, le Tourel, Mas-St.-Chély.

Depuis un siècle les progrès de la sidérurgie sont importants, la grande épée de fer, associée parfois à une coupelle de bronze, est le symbole de l'existence d'un société guerrière qui utilise le cheval.
Le guerrier est enterré avec sa grande épée, parfois volontairement brisée, son rasoir de bronze et, le plus souvent, les débris d'un ou plusieurs vases contenant breuvage et quartiers de viande.

Les poteries sont décorées de motifs géométriques excisés ou de lamelles d'étain appliquées. La sépulture individuelle après inhumation ou incinération sous tumulus se généralise.

La monnaie commence à se répandre. Avec la période Gallo-Romaine on clôture le proto-histoire et rentre dans l'histoire. La culture romain s'installe dans la Gaule; la monnaie circule couramment, l'écriture se répand. Le tour de potier se généralise. La construction se diversifie et trouve des solutions techniques jusqu'à-la encore inimaginable.

En savoir plus sur l'histoire des Causses & Cévennes

  histoire causses cevennes
L'aventure d'un siècle entre Causses et Cévennes
de Olivier Poujol et Patrick Cabanel
histoire cevennes
Histoire des troubles des Cévennes
de Antoine Court
histoire cevennes2
Histoire des Cévennes«Que sais-je?»
de Patrick Cabanel
histoire cevennes3
Les Cévennes et la région des causses
de Édouard-Alfred Martel (Auteur)
histoire cevennes5
Les Camisards (1702-1705)
de Gwendoline Hancke-Jolliot et Julie Roux