Causses & Cévennes - sud Massif Central

Causses Cévennes

Vacances sur le territoire des Gorges, Causses & Cévennes

L'histoire du protestantisme en Cévennes

 

1230 / 1240 
Temple Saint Germain de CalberteLes Vaudois au 13e siècle sont des chrètiens qui réclament la messe en langue populaire, la bible pour tous, et refusent la confession. Ayant été assimélés aux cathares ils sont massacrés en même temps et deviennent clandestins pendant deux siècles. 

Les vallées Vaudoise d'Italie au delà du Quéras, entre la frontière italienne et Turin sont les jumelles de nos Cévennes fin 1490. 



Les Protestants se réunissent dans La Cause sous la menace de  l'intolérance du pouvoir catholique. Les questions se posent sur l'essence de la foi et les convictions, comme par example par Erasme.
Le détonateur :  l'affaire des indulgences: Pour construire Saint Pierre de Rome le pape envoie des moines vendre des certificats d'indulgence pour aller au paradis. 

Luther1517 Le seigneur de Cadoine à Saint-Etienne-Vallée-Française, était déjà sensibilisé à  la pensée luthérienne, il prêchait les idées de Luther et fût emprisonné.

31 oct. 1517 Luther affiche 95 thèses qui allaient donner naissance à la Reformation

 

L'arrivée de la réforme se synchronise avec le développement de l'industrie de la soie. Produite à Anduze, livrée à Nîmes la soie est remontée par le Rhône à Lyon. 
Des échanges bancaires se font avec Genève ou se trouve Calvin et le debat sur la structure d'une civilisation s'ouvre plus large.

Calvin1534 Calvin publie son livre sur l'institution chrétienne.

1540 Anduze: première ville ou a prêché un prêtre cordelier; il a été pendu trois jours après.

1550 L'alphabétisation était très avancée dans la région. Dans la plupart des villages, même les plus reculés, il y avait des écoles communales ou on apprenait à lire aux garçons.

 
 

Dans presque toutes les maisons, on avait une bible et quelqu'un qui savait lire. Une autre raison pour le grand impact du Protestantisme était probablement  la descendance des Cathares.

1560 Apparition du grand mouvement de conviction par les temples construits - Anduze, Saint-Jean-du-Gard, Saint-Germain-de-Calberte, Barre-des-Cévennes.

Les différences entre:

Catholiques Luther Calvin
gagner son salut le salut est donné sans contre partie il réforme et codifie la pensée de Luther
dans l'Eucharistie Jésus meurt et ressuscite,
son corps est le pain et le vin
on partage pain et vin en souvenir du corps (présence spirituelle) dans l'Eucharistie il n'y a pas la présence de Jésus,
c'est juste un partage de pain et de vin
les 7 sacrements 2 sacrements: baptême et communion  

1550/1560 Le protestantisme est adopté officiellement dans les plus vieilles églises des Cévennes.On y ajoute Marvejol, St Léger de Peyre, Serverette. ° Eglise protestante = paroisse conversion se fait massivement dans les Cévennes. par exemple: à Meyrueis, sur 4224 habitants, 21 seulement restent catholiques.

Seule exception Fraissinet de Fourque (à cause de son autoritaire curé) et St-André-de-Majenca. Les 7 à 8 millions protestants pour 18 millions d'habitants en France (1560), se sentent ménacés.

1562 Les tensions entre catholiques et protestants commencent à s'aggraver. 1586 Henri IV, protestant, arrive au trône, jusqu'à 1610. Le Duc de Joyeuse assiège Marvejols, rase les trois temples de Marvejols et St Léger de Peyre. 

1598 l'Edit de Nantes donne la liberté de conscience totale et la liberté de religion sous certaines conditions:

  • liberté de pratiquer le culte protestant qui avait déjà été autorisé dans quelques villages où le seigneur était protestant.
  • de pouvoir accéder à toutes les fonctions et à tous les métiers.
  • de bénéficier de tribunaux spéciaux dits Chambres de l'édit où siégeaient à nombre égal des juges protestants et catholiques.
  • de disposer d'environ 70 villes, bourgs et châteaux pouvant servir de lieux de refuge (place de sûreté): La Rochelle, Montauban, Castres, Montpellier, Nîmes, Uzès, Privas, Montélimar.

La liberté du culte est respectée jusqu'a la mort de Henri IV en 1610. Le successeur d'Henri IV, Louis XIII et surtout son ministre Richelieu n'eurent pas les mêmes opinions sur le protestantisme : ils voulurent éliminer la Cause, c'est-à-dire le parti des protestants français. 1620/1630

1620 Arrivée de Richelieu sous Louis XIII . Tout ce qui n'était pas expressément autorisé devient interdit. Le parti des protestants français, la Cause est trop indépendant et donc insupportable au pouvoir royal.

1620 - 1630 la guerre de Rohan

Duc Henri de Rohan ayant gardé la religion protestante (gendre de Sully) réunit    les villes du Midi et de l'Ouest pour se révolter contre le Roi.

1622  Alès et Montpellier sont entièrement détruites.

1628   Les protestants font rappel à l'étranger; ensemble avec les Anglais, ils assiègent la Rochelle pendant treize mois. L'épisode le plus célèbre de la lutte contre la Cause fut la reprise par les troupes royales.

Le château de Meyrueis est assiégé par Rohan . Le Duc accepte de négocier.

1629 La paix d'Alès reconnaît le droit à l'existence des églises protestantes mais supprime les places de sûreté et les garnisons.

1630 La grâce d'Alès met fin aux guerres. Tous les droits de culte sont rétablis. Mais le roi ordonne la destruction de toutes les fortifications des villes ayant participé à la révolte. Sans Richelieu, la France aurait éclaté en deux parties. Le sud protestant et le nord (royal) catholique.

1685  L'Edit de Fontainebleau connu sous le nom "Révocation de l'Edit de Nantes" va mener la vie insupportable aux protestants, appelés huguenots, calvinistes ou injurieusement: parpaillots, fanatiques ou même hérétiques.

Avec l'interdiction aux protestants d'être enterrés aux cimetières publics sont apparus les cimetières familiales à proximité du mas,(ou parfois même dans la cour).

Les sépultures traditionnelles sont marquées par deux lauzes et, à partir du 19ème siècle, souvent par un cyprès qui symbolise la flamme d'éternité.

Encore aujourd'hui,  la plupart des protestants préfère être enterré à côté de la famille plutôt qu'au cimetière communal.

 

La Guerre des Camisards

Le 18 october 1685, la révocation de l'Edit de Nantes. La croix Huguenote, faite par un orfèvre nîmois pour protester contre la révocation de l'Edit de Nantes, devient la croix du Languedoc.

Elle porte des fleurs de lys en coeur et une colombe ou une larme.

L'obligation est faite du catholicisme et de sa pratique avec appel à la messe. Pour 3 absences non justifiées, on était déclaré rebelle et embarqué aux galères. C'est l'origine du col de l'exil où les familles venaient dire adieu aux galériens. Aux bans cet obligation pour les huguenots continuait.

Les galères

5 personnes par rames de 10 m soit 300 kg. Ils étaient enchaînés aux bancs pendant 6 mois, nuit et jour , d'avril à Toussaint. Ils passaient l'hiver aux arsenaux de Marseille à l'usine de poudre à la Canebière.

Les femmes partaient à Aigues Mortes à la Tour de Constance. Marie Durand y restera 39 ans. Le record sera tenue par Anne Salièges enfermée à 6 mois avec sa mère, libérée à 71 ans en 1772, car elle y avait été oubliée. Elle reviendra mourir à Vebron.

A l'époque en France, la croyance du roi Louis XIV devait être celle du peuple, ainsi il denommait les Evêques.

L'évêque de Mende chargeait l'abbé du Chaylas, un prêtre catholique né à Chayladence à côté de Langogne, de surveiller la pratique de la croyance catholique des cévenols (présence à la messe) et de la conversion des protestants.

Pour ceci il était assisté par les cruels soldats du roi, les Dragons, habillés en rouge. Plus de 20 000 soldats ont exercé cette pression.

Les gens étaient obligés de les loger par billets de logement, de les nourrir et de payer leur solde.

28 juillet à Barre des Cévennes à la foire de la Madeleine une tentative de liberer des prissoniers finit mal avec des morts par coups de poignard car Chaylas les surprend.

1695 Le mouvement des jeunes gens modestes qui se mettaient à prêcher: "sortez de la grande Babylon". Babylon correspond à corruption, pourriture et catholicisme.

Un reproche au NC (Nouveau convertis) de renier la foi protestante.

1698 : Exécution du prédicant Brousson, la violence s'installe.
Ce sont toutes ces haines plus les Dragonnades qui ont déclenché la Guerre des Camisards.

Le 24 juillet 1702 Sous la montée de violence qui dégénère, l'abbé du Chaylas est assassiné au Pont de Montvert de 54 coups de poignards. La guerre est commencée.

Quelques protestants de Barre des Cévennes partent du bois d'Altefage pour libérer les prisonniers.

De 1702 à 1706

Les Cévennes vont être secouées par cette guerre.

Les camisards s'engagent par groupes de 20 à 50 personnes, chaque groupe ayant un secteur  déterminé à défendre. Ces hommes, nés dans cette région où ils sont   bergers, en connaissent le moindre recoin. Ils ne s'engagent pas en bataille rangée contre les troupes  plus nombreuses et mieux armées, mais tendent des embuscades, harcèlent sans cesse les troupes et disparaissent très vite après.

Ainsi, quelques 2000 camisards tiennent en échec 25 000 soldats et milliciens.

Le nom de "Camisards":1ère hypothèse : Les Révoltés deviennent "Camisards", par le port de la chemise "camise".

2ème hypothèse: (Plus sûre). Le mot Camisard viendrait de "camisado": attaque sur les chemins en embuscade.

C'était des Guérilleros qui agissaient avec la complicité de tout le pays, sauf des nobles.

Seul le "baron de Salgas" n' a pas renié et à fait les galères. Son acte de naissance est dechiré, son château a été rasé. Libéré, il est allé mourir en Suisse.

Les plus riches sont tous partis, 800 000 au total, parmis eux certaines grosses têtes comme Denis Papin qui développe la machine à vapeur en Angleterre.

Les plus pauvres et courageux, donc le peuple, sont restés pour se battre.

Les dragons étalent à cheval, avec bottes et sabres de 1m50, tout cela n'était pas très pratique dans les petits chemins.

La résistance des camisards ressemble à un miracle, vu leur nombre et leur équipement.

L'arme secrète des Camisards : un chant, le psaume 68 de la bible (chant du roi David qui est devenu un chant de guerre de l'armée israélienne actuelle). Les soldats s'enfuyaient uniquement en entendant ce chant

Le 1er dimanche de Septembre, il est toujours chanté à l'assemblée du Désert.

En décembre 1703 la patience de Louis XIV est à bout, il décide de détruire le pays. Jusqu'en mars 1704,  474 mas et hameaux sont  incendiés.

Louis ordonne de déporter les habitant des villages de moins de 100 habitants,   vers le Canada et l'Afrique du Sud. mars 1704 les protestants ont réussi à défaire un régiment de marine

Mai 1704: Cavalier négocie avec le maréchal de Villars

Les habitants de Saumane dans la Vallée Longue étaient prisonniers pendant 2 ans à Sète, puis déportés en Afrique du Sud. Au village de "Somane", près du Cap, on parle le français aujourd'hui.

1705   Fin de la guerre par un grand incendie des Cévennes.

1706 Certains chefs furent tué   comme Roland,   d'autres se sont rendus et mis en prison. Cavalier est   devenu gouverneur de l'île Jersey ,1710  Le dernier chef Camisard, Abraham Mazel, est tué.

           Fin du règne de Louis XIV, la tolérance revient.

Août 1715 : Antoine Court reconstitue l'Eglise protestante clandestine en Cévennes.

1733     Tout le monde est rebaptisé. C'est pour certains la troisième fois: protestants de naissance, catholiques par force (les N.C.) et de nouveau protestant.

Les dragons du roi sont toujours là, mais l'entente s'améliore peu à peu. Même on remarque quelques mariages.

Monsieur de Reuding, Suisse, loue les terres du Mt Aigoual au roi, en échange de la venue de 300 familles catholiques.

1787   Louis XVI signe l'Edit de Tolérance. Il n'est plus nécessaire d'être catholique pour être déclaré Français. Juifs et protestants peuvent vivre leur foi.

L'état civil était tenu par l'église et ce sont les mairies, déja en place, qui ont tenus les registres que l'église refusait, les actes 'clandestins'. Cela prendra 3 ans pour mettre un siècle d'actes à jour.

Jusqu'à maintenant, pour échapper, les gens sont partis dans les montagnes. C'est la période du "DESERT".

1789   La révolution brûle les registres d'églises mais pas ceux des mairies, d'où sauvegarde actuelle de ceux-ci. En Andorre, en Andalousie et au Portugal: on ne vote que si l'on est catholique, les registres sont à l'église. L'Italie n'a le droit de vote qu'à partir de 1948.

Avec la Revolution les limites territoriales sont modifiées: le département de la Lozère et du Gard sont crée.

Changement pour  Meyrueis et Gatuzières des diocèses de Nîmes auparavant , et Vialas et Villefort: sur Uzès auparavant qui auraient dû aller au Gard.

Les Mairies sont officialisées.

L'opposition entre le nord royaliste et le sud républicain est né. Sous l'impulsion de Charrié, notaire de Nasbinals. le Nord s'est révolté et a constitué une petite Vendée contre la République.
Prise de Mende, Charrié est guillotiné.

1793   Tous les hommes de la Malène qui avait rejoint Charrié se sont fait attraper sur le Sauveterre par les Républicains. (39 seront guillotinés à Florac).

Textes basées sur "Les carnets Camisards" de Philippe Joutard  et une Conférence  de Phillipe Chambon.

Liens utiles :

http://www.museedudesert.com/  
http://www.camisards.net/

En savoir plus sur l'histoire des Causses & Cévennes

  histoire causses cevennes
L'aventure d'un siècle entre Causses et Cévennes
de Olivier Poujol et Patrick Cabanel
histoire cevennes
Histoire des troubles des Cévennes
de Antoine Court
histoire cevennes2
Histoire des Cévennes«Que sais-je?»
de Patrick Cabanel
histoire cevennes3
Les Cévennes et la région des causses
de Édouard-Alfred Martel (Auteur)
histoire cevennes5
Les Camisards (1702-1705)
de Gwendoline Hancke-Jolliot et Julie Roux