Causses & Cévennes - sud Massif Central

Causses Cévennes

Vacances sur le territoire des Gorges, Causses & Cévennes

Buse variable - buteo buteo

Buse variable - Alain Avesque

Buse variable, Buteo buteo, buzzard, buizerd,  mausebussard, ormvrak, poiana, ratonero comun.

Espèce protégée. Rapace très commun dans toute la France. Sa nourriture est essentiellement composée de campagnols, de souris, mais aussi de serpents (vipères et couleuvres).

Son envergure est environ 1m.30, on peut l'observer en particulier au printemps lors de parades nuptiales décrivant en vol des cercles ascensionnels suivis de piqués en direction du nid.

Les buses se reconnaissent à leur silhouette au vol: larges ailes, large queue arrondie, cou très court. Couleur très variable, en général brun foncé, tachetée de blanc dessous.
La proportion de blanc varie sous le corps et les ailes. 50 à 55 cm.

Se distingue de la buse pattue par la queue étroitement barrée de brun et de gris avec large barre terminale sombre, les taches sombres au poignet de l'aile peu saillantes et les tarses nus et jaunes.
Plane en cercles pendant des heures, les larges ailes tendues, un peu relevées, et la queue étalée; tête rentrée, cou paraissant court (contrairement aux Aigles).

Vol plutôt lourd, parfois battu sur place. Chasse à l'affût, immobile à terre ou sur un perchoir peu élevé; mange de petits animaux, des insectes, rarement de petits oiseaux; aime aussi la charogne.Souvent en petits groupes.
Voix: miaulement plaintif, aigu: 'hièèh', souvent étiré; aussi un bref croassement rauque.

Habitat: régions boisées et cultivées, versants montagneux, plaines; niche dans les arbres ou sur des corniches rocheuses.

 

En savoir plus sur la faune

  faune cevennes
80 oiseaux des Cévennes
de Ecologistes de l'Euzière
faune france papillons
Papillons de France : 250 espèces décrites
de Richard Lewington et Tom Tolman
faune insectes
Insectes de France
par Michael Chinery
faune oiseaux france
Dictionnaire des oiseaux de France
de BENTZ Gilles
faune2
Les Oiseaux Rapaces (Memo)
par Garguil Philippe